Les mystères de Harper Connelly t.01 : Murmures d’outre tombe – chronique


Les mystères de Harper Connelly t.01 couverture

Auteur : Charlaine Harris

Editeur : J’ai Lu

Année : 2011

Pages : 280

Format : broché

Langue : français

« Depuis que j’ai survécu à la foudre, je suis capable de sentir et de revivre les derniers instants des morts. Contrairement aux apparences, cela peut s’avérer utile : on me contacte pour retrouver les personnes disparues… enfin, décédées devrais-je dire.

Du coup, j’en ai fait mon métier. C’est sûr, tout le monde n’apprécie pas la façon dont je gagne ma vie mais, puisque je dois vivre avec ce « don », autant m’en servir.

Tolliver, mon demi-frère, m’accompagne. Un associé dont je ne peux me passer. Aujourd’hui, nous allons à Sarne dans l’espoir de retrouver une adolescente. Dénicher le corps ? Facile ! Mais quitter la ville, c’est une autre affaire ! »

Personnages principaux :

  • Harper Connelly : elle sent les morts et voit leurs derniers instants, notamment la façon dont ils sont morts
  • Tolliver Lang : demi-frère et garde du corps de Harper
  • Paul Edward : avocat de Sybil Teague
  • Sybil Teague : notable de la ville, a engagé Harper pour trouver le corps de Tennie et prouver que son fils Dell est innocent
  • Terence Vayle : maire de la ville de Sarne
  • Harvey Branscom : shérif de la ville
  • Teenie Monteen Hopkins : la jeune fille disparue dont Harper doit retrouver le corps
  • Dell Teague : petit ami de Teenie Hopkins, a disparu en même temps qu’elle et a été retrouvé tué par 2 balles
  • Hollis : adjoint du shérif

Contexte :

Une jeune fille a disparue, Teenie Hopkins, en même temps que son petit ami Dell Teague. Le jeune garçon a été retrouvé mort dans la forêt tué par 2 balles et l’enquête a conclu à un suicide. Cependant les rumeurs disent que Dell aurait tué Teenie avant de se suicider. La mère de Dell contacte Harper pour que cette dernière retrouve le corps de Teenie et démente les accusations de meutre qui pèsent sur son fils.

Mon avis :

J’ai obtenu ce livre et le tome 2 de la série en faisant un troc avec Crystal du forum livraddict et je la remercie. Je ne connais pas du tout l’auteur et je ne savais pas à quoi m’attendre avant d’ouvrir le livre, n’ayant même pas pris la peine de lire le résumé. Je ne suis pas déçue, j’ai beaucoup aime l’écriture et le style de Charlaine Harris. L’enquête est bien menée et la fin est assez surprenante, franchement je n’avais pas imaginé cela. Comme j’ai le deuxième tome, je vais le commencer tout de suite et je lirais peut être les tomes suivants (4 tomes publiées) par la suite.

Publicités

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates – chronique


couverture du livre

Editeur : 10/18

Année : 2011

Pages : 410

Format : broché

Langue : français

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Personnages principaux :

  • Juliet Ashton : a publié des nouvelles humoristiques durant la seconde guerre mondiale sous le pseudonyme dIzzy Bickerstaff
  • Sidney Stark : éditeur de Juliet, la connaît depuis l’adolescence
  • Sophie Strachan : soeur de Sidney
  • Markham Reynolds : éditeur américain, prétendant de Juliet
  • DawseyAdams : membre du cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates
  • Amélia Maugery : membre du cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates
  • Isola Pribby : membre du cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates
  • Eben Ramsey : membre du cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates
  • John Booker : membre du cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates
  • Elisabeth : fondatrice du cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

Contexte :

Janvier 1946, la guerre est terminée et l’Angleterre se relève doucement de ses cendres. L’île de Guernesey, île anglaise, proche des côtes françaises, recommence doucement à vivre. C’est dans ce contexte que Juliet, écrivain londonienne, fait la connaissance de Dawsey Adams, éleveur de porcs à Guernesey. C’est par la lecture et l’écriture qu’ils vont entrer en contact et par la suite se rencontrer. A Guernesey, Juliet va rencontrer les membres du cercle des amateurs d’épluchures de patates, ces personnes vont rapidement devenir ses amis.

Mon avis :

Ce roman est un recueil de lettres, la correspondance entre Juliet et différents protagonistes du livre. Nous pouvons suivre les péripéties de Juliet sur 9 mois, à travers l’Angleterre, à Londres et enfin à Guernesey.

Le livre se lit très rapidement, notamment à cause du format d’écriture qui lui donne un style assez léger et très agréable à lire.

J’ai beaucoup aimé l’histoire et je remercie La Petite Tortue pour son livre qu’elle m’a fait parvenir dans le cadre du Swap culinaire organisé par Petitepao sur Livraddict.

Je le recommande et je pense que je vais le faire voyager avec Bookcrossing, je donnerais de ses nouvelles s’il trouve preneur.

BD en Beaujolais


Le week end dernier, je suis allée au Salon BD en Beaujolais à Villefranche-sur-Saône et j’ai ramené quelques BD.

Il y avait pas mal d’auteurs présents, en voici une liste non exhaustive :

  • Clarke
  • Olivier Berlion
  • Sylvie Chausse
  • Jean Claude Fournier
  • Gabor
  • Loïc Godard
  • Montse Martin
  • Philippe Pellet

L’auteur invité de cette édition 2013 était Clarke, auteur notamment de la série Mélusine.

Voici les BD que j’ai acheté :

Mélusine T.08 : Halloween de Clarke

J’adore la série Mélusine, les histoires sont toujours très drôles. Aussitôt achetée, aussitôt lue, aussitôt rigolé !

La BD est éditée par Dupuis, actuellement 20 tomes sont parues.

Et surtout, j’ai ramené une dédicace, c’est le plus important (j’ai eu mon gromelo 😉 !).

Isabellae T.01 ; L’homme nuit de Raule et Gabor

Le dessin est très beau et l’histoire a l’air pas mal, affaire à suivre…

Voici le résumé :

Japon, 1192. Sept ans après la bataille de Dan-no-ura, qui ouvrit le bal de l’ère féodale. Sept années qu’Isabellae Ashiwara arpente les routes du pays en compagnie du fantôme de son père, gagnant sa vie à la pointe de son sabre. Sept années passées à rechercher sa soeur, Siuko, disparue.

Le temps est finalement venu pour la chasseuse de prime de se confronter à son passer et de prendre les rênes de son destin…

La BD est éditée par Le Lombard. Seul le tome 1 est paru.

L’auteur était également présent et donc j’ai aussi une dédicace.

Curiosity shop t.01 : 1914 le réveil de Valéro et Martin

La couverture m’a vraiment tapée dans l’oeil et de ce que j’ai pu déjà lire, l’histoire est bien tournée.

Voici le résumé :

La Grande Guerre est aux portes de l’Europe. L’Espagne, neutre, est partagée entre les partisans de l’Entente et ceux de la Triple Alliance… Quel camp choisir ?

La jeune Maxima rentre chez elle, après trois ans d’absence, au moment même où son père, l’ingérieur Millarengo, se suicide. La découverte d’un miroir caché va lui révéler la double vie de son père, également contrebandier d’antiquités à Madrid. Sa mort semble due à une étrange machine, capable de traduire un langage secret vieux de 1500 ans, convoitée à la fois par le mouvement sioniste madrilène, le MI6 britannique et l’Alliance…

Aux côtés de l’imprévisible Luna, l’excentrique propriétaire du Curiosity Shop, magasin d’antiquités qui sert de repère à notre héroïne, Max va tout tenter pour retrouver cette machine et faire éclater la vérité.

Nous sommes à l’aube de l’an 1914. Le monde ne sera plus jamais le même. Et Maxima non plus.

La BD est éditée par Glénat. Les tomes 1 et 2 sont déjà parus.

Pas de dédicace dans cette BD, je n’ai pas eu le courage d’attendre jusqu’au bout. Si j’ai aimé la BD, la prochaine fois j’attendrais.

Pour plus d’informations sur le salon : www.bdenbeaujolais.fr

In my mailbox (février 2013)


In My Mailbox est un rendez vous hebdomadaire mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Il permet à chacun de partager les livres reçues chaque semaine dans sa boite aux lettres, les livres achetés et les livres empruntés. Comme je ne reçois pas beaucoup de livres et que je n’aurais pas de temps chaque semaine, je propose de faire ce rendez vous tous les mois.

mailbox1

Le mois de février a été plutôt calme au niveau des achats pour moi, je me suis concentrée plutôt sur les achats pour mon swap culinaire initié par PetitePao. Le mois de mars sera probablement aussi calme, je n’ai pas beaucoup le temps de lire ces temps ci.

J’ai acheté :

  • Les lois de la gravité de Jean Teulé
  • Julie et Julia de Julie Powel
  • Le chuchoteur de Donata Carisi
  • Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar

J’ai reçu de la part de ma swappée :

  • Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Schaffer et Annie Barrows

Et vous, que lisez vous ?

Les lois de la gravité de Jean Teulé – chronique


couverture des lois de la gravité de Jean Teulé

Editeur : Pocket

Année : 2008

Pages : 139

Format : broché

Langue : français

Dans trois heures, le lieutement Pontoise pourra quitter son commissariat. A cet instant précis, une femme entre dans le commissariat désert et demande à être arrêtée.

Dix ans plus tôt, elle a poussé son mari par la fenêtre de leur appartement du 11è étage. Il la battait, elle et ses enfants. Elle a prétendu qu’il s’agissait d’un suicide et tout le monde l’a crue. Elle veut se dénoncer avant minuit parce qu’elle a des remords et que le lendemain son crime sera prescrit…

Personnages :

  • lieutenant Pontoise : lieutenant de police pas si irréprochable que ça
  • femme inconnue : elle a menti à la police quand elle a poussé son mari, qui l’a battait, du 11ème étage de leur immeuble

Contexte :

Ce livre se passe au sein du bureau du lieutenant Pontoise, c’est un huit clos qui se déroule sur 24 heures.

Mon avis :

C’est un huit clos rondemment mené avec d’un côté une femme anciennement battue qui se reproche d’avoir un jour poussé son mari par la fenêtre de leur appartement situé au 11ème étage; et de l’autre un lieutenant de police qui ne croit plus vraiment en son travail. Deux antagonismes cohéxistent, d’un côté l’application de la loi et de l’autre le geste compréhensible de la femme battue.  Ces antagonismes se confrontent tout au long du livre.

Le livre se lit rapidement, le sujet est intéressant, on se met tour à tour à la place des personnages. Cependant j’ai préféré d’autres livres de l’auteur Jean Teulé.