Effroi d’Alex Kava – Chronique


Je tiens encore à remercier Isa1977 pour son concours qui m’a permis de connaître cet auteur.

Je vais néanmoins nuancer mon optimisme car la chronique qui va suivre n’est pas très élogieuse.

Effroi est le 9ème tome de la série Maggie O’dell écrite par Alex Kava.

Les personnages :

  • Maggie O’Dell : Elle est profiler au FBI et se retrouve au Nebraska juste au moment où plusieurs adolescents sont attaqués par une « bête » mystérieuse. Elle entretient une relation particulière avec Benjamin Platt, elle ne sait pas encore si elle veut aller plus loin avec lui parce qu’elle n’est pas prête à perdre son indépendance.
  • Benjamin Platt : Il est médecin colonel et spécialiste des épidémies.

Le contexte :

Le livre est composé de deux histoires ayant chacune un protagoniste principal.

Les deux histoires sont présentées et résolues en parallèle.

Dans la première histoire Maggie O’Dell est envoyée dans le Nebraska pour résoudre une série de meurtres d’animaux domestiques et va se retrouver embrigadée dans une histoire bien plus complexe avec des assassinats d’adolescents.

Dans la deuxième histoire, Benjamin Platt enquête sur une épidémie de Salmonellose qui se propage trop rapidement dans plusieurs établissements.

J’ai trouvé que le livre était intéressant une fois qu’on a compris qu’il fallait bien lire la ligne en italique au début du chapitre pour savoir à quelle histoire on se rapporte. Le lien entre les deux histoires apparait seulement aux 3/4 du livre même si très vite on se rend compte que les deux protagonistes principaux se connaissent. Le style d’écriture donne vraiment envie de continuer et découvrir la suite, il arrive assez bien à nous tenir en haleine jusqu’à la fin. Justement parlons de la fin, je suis restée sur ma faim. On comprends des choses mais la fin n’est pas claire, elle ne m’a pas satisfait.

Je ne pense pas que je lirais d’autres livres de cette série

 

 

Le sang du rock t.01 – chronique


J’ai reçu le livre lors du swap Nuit noire avec un vampire organisé par Pandagrou.

J’ai lancé une lecture commune sur les forum Livraddict et Dark Ambiance pour la lecture du livre et avoir les avis d’autres lecteurs.

Voici les autres avis sur le forum Livraddict : Morgaxia, cline612, Salsera15, Kincaid40, Aidoku, Petitepom, Melymelo

Voici les autres avis sur le forum Dark Ambiance : Isa1977, ayma, Malorie, Mélymelo

Le contexte :

Toute l’histoire tourne autour de la musique et de la station de radio.Tous les chapitres sont illustrés par une chanson, j’ai trouvé que cette initiative était très intéressante car on entre la playlist en début de livre et on se laisse porter par la musique et les mots. J’ai vraiment apprécié, d’autant que les musiques concordent souvent avec le thème du chapitre.

Les personnages :

Ciara Griffin : c’est une arnaqueuse professionnelle qui va se faire embaucher comme stagiaire marketing dans la station de radio.

Les vampires : la particularité des vampires de ce livre est qu’une fois mort ils restent bloqués dans l’époque à laquelle ils se sont transforme. Cela contribue également au fait que la station de radio est exceptionnelle.
On trouve par exemple Shane pour les années 90, Regina pour le punk des années 80…

David : c’est le directeur de la radio, il embauche Ciara. Il entretient une relation particulière avec Elisabeth.

Elisabeth : Elle est la propriétaire de la radio et passe la moitié du livre à mettre à pression à ses équipes parce qu’elle souhaite vendre la radio. Elle fait également partie du Contrôle, c’est un organisme gouvernemental qui s’occupe de la population de vampires pour la protéger mais également pour protéger les humains des vampires.

En conclusion, ce livre se lit très facilement et très rapidement mais je me suis vraiment ennuyée. Il y a bien des moments intéressants dans le livre mais il y a trop de blancs et de longueurs. Je ne lirais pas la suite, pour l’instant composée des tomes 2 (Bad to the bone) et 3(What’s blood got to do with it ?) même si j’essayerais quand même de récupérer la playlist.

Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer


Un nouveau livre du Big challenge livraddict.

Editeur : JC Lattès

Date de publication : 2008

Pages : 617

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser plae à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

Mon avis :

J’avoue que je n’ai lu ce livre que parce qu’il faisait partie de la liste et qu’il était disponible à la bibliothèque pour l’emprunt. Je m’étais promis de ne pas lire de livre de Stephenie Meyer pour ne pas tomber dans la « folie » Twilight mais comme ce dernier était dans la liste. La 4ème de couverture m’a intéressé en disant que Les âmes vagabondes était le premier livre pour adultes de Stephenie Meyer, cela m’a encouragé à lire le livre.

Le livre commence et l’on découvre que la terre et de nombreuses planètes du système solaire ont été envahies pas des « âmes », des êtres qui prennent possession des corps de leurs hôtes et les annihile. Il y a cependant, sur la planète Terre, quelques problèmes avec les hôtes adultes qui arrivent à lutter pour survivre dans leur tête contre « l’envahisseur ». Donc l’histoire commence avec la découverte d’une humaine sans âme à qui l’on va en greffer une. S’ensuivent de nombreuses péripéties avec l’âme et son hôte récalcitrant.

L’univers de Stephenie Meyer est intéressant même si je trouve que les détails sont distillés trop lentement et ne sont pas toujours intéressant. Cependant j’ai eu vraiment beaucoup de mal à avancer dans l’histoire. Il y a de nombreuses longueurs, j’ai du m’accrocher pour continuer le livre. Je suis d’ailleurs allé jusqu’au bout car je n’aime pas laisser un livre inachevé et j’espérais que l’histoire deviendrait plus prenante vers la fin. Il en résulte que j’ai été très déçue de la fin, je me suis dit en refermant le livre « tout ça pour ça ?! ».

Je n’ai pour l’instant pas déconseillé de livre de la liste du Big challenge livraddict mais là je ne le conseille pas. A la limite j’aurais pu le proposer comme livre de plage mais il n’est même pas très divertissant.

 

Logo Livraddict

Shutter Island de Dennis Lehane


Et encore un livre de la sélection du Big Challenge livraddict.

Editeur : Rivages thriller

Date de publication : 2003

Pages : 287

Nous sommes dans les années cinquante. Au large de Boston, sur un îlot nommé Shutter Island, se dresse un groupe de bâtiments à l’allure de forteresse. C’est un hôpital psychiatrique. Mais les pensionnaires d’Ashecliffe Hospital ne sont pas des patients ordinaires. Tous souffrent de graves troubles mentaux et ont commis des meutres particulièrement horribles.

Lorsque le ferry assurant la liaison avec le continent aborde ce jour-là, deux hommes en descendant : le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule. Ils sont venus à la demande des autorités de la prison-hôpital car l’ine des patientes, Rachel Solando, manque à l’appel. Il s’agit d’une dangereuse schizophrène qui a tué ses trois enfants dans un moment de crise et demeure convaincie qu’ils sont vivants. Comment a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée à clé de l’extérieur ? Lindice dont disposent Teddy et Chuck est une feuille de papier retrouvée dans la pièce. On peut y lire une succession de chiffres et de lettres sans signofication apparente. Est ce l’oeuvre incohérente d’une maladie mentale ou ce cryptogramme recèle-t-il un message ?

Ce n’est que l’une des nombreuses questions apparemment insolubles auxquelles vont se trouver confrontés les deux policiers. Quel role jouent exactement le Dr Cawley et son inquiétant collègue le docteur Naehring ? A quoi sert exactement le phare qui monte la garde au bout de l’île ? Sur Shutter Island les apparences sont parfois trompeuses et Teddy se persuade vite qu’çon ne lui dit pas toute la vérité.

Un « shocker » c’est ainsi que Dennis Lehane définit sont nouveau roman. Mystère, suspense, angoisse, tous ces ingrédients savamment dosés plongent le lecteur dans un état de fièvre qui culmine aux toutes dernières pages, porteuses d’un extraordinaire rebondissement. On éprouve en effet un choc en découvrant l’ultime vérité, car cette vérité est chargée d’une émotion par laquelle Shutter Island trouve pleinement sons sens et rejoint, en s’ancrant au tragique de la condition humaine, les rives du roman noir.

Après la série Kenzie-Gennaro, après Mystic River, il n’est pas exagéré de dire que Dennis Lehane est au sommet de son art.

Mon avis

L’histoire est bien décrite dans le synopsis. L’intrigue mais un peu de temps à se mettre en place mais elle devient assez vite prenante. Au 2/3 du livre un retournement de situation rend le l’histoire assez alambiquée mais on essaye alors de comprendre comment on a pu se faire duper aussi facilement depuis le début.

Le livre est assez intéressant, d’autant plus que ce n’est pas un genre littéraire que j’ai l’habitude de lire.

Je pense d’ailleurs regarder le film pour voir comment ils ont réussit à retranscrire cette histoire.

 

Logo Livraddict