Les yeux de sainte Lucie d’Archange Morelli – chronique


894623466

Editeur : Libro

Année : 2000

Pages : 94

Format : broché

Langue : français

Sacrilège sur fond de vendetta ! On a volé les yeux de Sainte Lucie ! On a violé l’accord sacré qui réconciliait deux familles ennemies ! Déjà se rallume une haine inexpiable !

D’un côté, Marco di Brando, mercenaire qui a servi sous la bannière de François I avant de se vendre aux Portugais. C’est lui qui fit don à sainte Lucie de ces diamants bleus ravis dans un temple hindou… De l’autre, Juvan’Pietro di Tenda, prêtre de Bocognano. Il avait promis de veiller sur ces joyaux. Depuis, la prospérité et la paix régnaient sur ce petit village corse.

A Matteo Malafuoco, grand seigneur et vicaire de la superbe République de Gênes revient l’honneur de rendre justice ! Honneur ? Mission empoisonnée, plutôt… Il y a déjà un artiste pendu par les pieds, une jeune fille enlevée… Pas d’indice. Pas de témoins. Un tumulte précédé de violences…

J’ai lu ce livre dans le train qui me ramenait de l’Italie et c’est marrant parce que l’action se passe en Corse qui est gouvernée par la république de Gênes aussi j’ai trouvé plein de mots en italien dans le livre.

Ce livre est une enquête policière menée par le vicaire, Matteo Malafuoco, en charge de la Corse. Les vicaires durant le Moyen-Age, étaient des représentants impériaux qui avaient des compétences civiles et miliataires. On se retrouve dans un petit village de corse au milieu des guerres familiales où des diamants ont été dérobés. L’enquête est bien menée, le livre se lit rapidement. L’intrigue est intéressante pour le côté historique mais si vous cherchez un suspense très prenant, passez votre chemin.

Le prix à payer de Joseph Fadelle


Le prix à payer
Année : 2001

Pages: 220

Format : broché

Langue : français

Lors de son service militaire, Mohammed, jeune musulman irakien issu d’une grande famille chiite, découvre avec effroi que son voisin de chambrée est chrétien. Une relation paradoxale se noue entre les deux hommes. Mohammed en sortira métamorphosé. Revenu à la vie civile, il n’aura qu’une idée en tête : se convertir au christianisme. Une pure folie ! Pour ses parents et ses proches, c’est impensable. En Islam, le changement de religion est un crime.
Tout est mis en œuvre par son clan pour le faire revenir sur sa décision. Rien n’y fait. Après les intimidations et les coups, viennent la prison et la torture… Mohammed, devenu Joseph par son baptême, vit un calvaire mais ne cède pas. Une fatwa est prononcée contre lui. Ses frères lui tirent dessus, en pleine rue. Grièvement blessé, il s’effondre… Le prix à payer est une histoire vraie.

Contexte :

L’Irak sous Saddam Hussein est la toile de fond de ce livre.

Mon avis :

J’ai commencé le livre en début de semaine, et je trouve qu’il a une amère résonnance avec les événements qui ont secoué la France mercredi 7 janvier. Ce livre est très dur émotionnellement et il tient en émoi tout au long des pages. Je ne savais pas que le changement de religion était puni dans la religion musulmane et cela me révolte, je ne sais pas comment cela se passe dans la religion chrétienne.
J’ai trouvé sur wikipedia que la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée par les Nations unies définit la conversion religieuse comme l’un des droits de l’homme : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction […] » (article 18). Cette affirmation fait cependant l’objet de controverses, certains groupes interdisant ou restreignant la conversion religieuse.
Renoncer à une religion s’appelle l’apostasie mais dans l’Islam, « les doctrines de la charia, également connues sous le terme de loi islamique, rejettent l’apostat. Les doctrines de la charia, divergent à propos de la mise à mort de l’apostat. Tandis que dans certains pays, certains religieux la considèrent comme une punition définie par certaines juridictions liées à l’islam, dont la peine de mort, d’autres considèrent cette peine comme sujette au débat et étant affaire de gérance politique » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Apostasie#Islam).

Ce livre apprend beaucoup de choses sur les religions, il montre comment les religions peuvent engendrer des conflits, comment elles peuvent briser des familles et des peuples.
Encore combien de temps allons nous laisser les religions se faire la guerre alors que nous pouvons très bien vivre ensemble avec nos croyances respectives…

Renouveau


J’ai laissé ce blog à l’abandon depuis plus d’un an mais j’ai décidé de le reprendre mais en modifiant quelque peu son contenu.
Car je fais plein de choses en dehors de la lecture et je vais vous les faire partager.

Dune, tome 1 partie 2 de Frank Herbert – chronique


Editeur : Pocket

Date de publication : 2001

Pages : 409

Sur Dune, la planète des sables, germe l’épice qui donne longévité et prescience. A cause de l’épice, tout l’empire galactique du Padishah Shaddam IV tourne autour de Dune, âprement convoitée par les nobles maisons du Landsraad et la Guilde des Navigateurs.
Leto Atreides, Duc et Cousin de l’Empereur, a reçu Dune en fief. Pour peu de temps. En 10191, il meurt assassiné. Mais son fils Paul, avec sa mère, trouve asile dans les repaires du peuple Fremen, indompté, invaincu, la lie de Dune pour certains, le sel de la terre pour d’autres. Paul grandit dans le désert et forge l’arme de sa vengeance.
Mais ne va-t-il pas dépasser son but, lancer les légions Fremen en une effroyable croisade ? Il a, dit-on, le pouvoir de connaître l’avenir. Aura-t-il celui de l’éviter ?

Les personnages :

  • Paul, fils du défint Duc Leto de la maison des Atréides
  • Jessica, mère de Paul, Bene Gesserit
  • Chani, fremen qui deviendra la compagne de Paul
  • Stilgar, chef fremen

Le contexte :

Le Duc Leto ayant été abattu, les Harkonnens ont repris le contrôle de la planète Dune. Ce qu’ils ne savant pas c’est que le jeune duc Paul et sa mère, qui se sont enfuient dans le désert, sont vivants. Ces derniers sont recueillis par les Fremens, des guerriers du désert qui ne vont pas tarder à reconnaître les extraordinaires qualités de Paul -Muad’Dib.

Mon avis

J’ai retrouvé avec bonheur l’écriture de Franck Herbert qui est vraiment très agréable et très fluide. Malgré la présence de nombreux détails, l’écriture n’est pas lourde et les descriptions ne s’éternisent pas. Connaissant plus ou moins déjà la fin qui est presque annoncée au terme du premier tome, j’étais cependant curieuse de découvrir comment Paul allait se débrouiller parmi les Fremens et comment il allait atteindre son but et je n’ai pas été déçue. Ce monde où évoluent les Bene Gesserit et les Fremens est étrange mais il a quelque chose de commun. La vie des Fremens ressemble certainement beaucoup à la vie des habitants du désert sur notre planète, c’est donc très intéressant de lire les détails et les réactions. J’ai beaucoup aimé le livre même si je trouve que la fin est un peu trop facile.

Et vous qu’en avez vous pensé ?

bigchallenge2013

Harry Potter T.02: Harry Potter and the chamber of secrets – chronique


Editeur : Bloomsbury

Année : 1998

Pages : 251

Format : broché

Langue : Anglais

Le synopsis en anglais :

 Harry Potter is a wizard. He is in his second year at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry. Little does he know that this year will be just as eventful as the last…

Le synopsis en français :

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s’abat sur les élèves, cette deuxième année à l’école des sorciers ne s’annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.

Mon avis :

Dans la suite de ma découverte de la saga Harry Potter version papier, voici le tome 2.

J’ai commencé l’an dernier suite à mon inscription sur le forum Livraddict et à ma participation au big challenge livraddict 2012 à lire la saga des Harry Potter en anglais. Je ne les avais jamais lu donc c’était l’occasion. Profitant de mon dernier séjour en Angleterre en mai, je me suis offert le tome 2 : Harry Potter and the chamber of secrets.

La coïncidence a voulu que peu de temps après avoir commencé le livre, le film correspondant passe à la télé et me permette de me remémorer l’histoire.

Je n’ai pas du tout été déçue du livre, j’ai de plus appris plein de petites choses qui ne peuvent être retranscrites dans les films par manque de temps. Je trouve que c’est très enrichissant de lire les livres même après avoir vu les films, c’est souvent une bonne surprise de redécouvrir les personnages même si on a une image d’eux déjà donnée par le film.

bigchallenge2013