Les bannis et les proscrits t.01 : Le feu de la Sor’cière de James Clemens


Editeur : Bragelonne

Année : 2012

Pages : 429

Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d’Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l’espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu’elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible… et vers la compagnie d’alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux…

Logo Livraddict

C’est lundi que lisez vous ? [3]


Ce rendez vous hebdomadaire a été initié par Malou de la Bibliothèque Malounienne.

Qu’est ce que j’ai lu la semaine passée ? Qu’est ce que je lis en ce moment ? Que lirais-je la semaine qui vient ?

Livres lu la semaine dernière :

Livres en cours :

  • Les bannis et les proscrits t.01 : Le feu de la Sor’cière dans le cadre du Big Challenge Livraddict 2012
  • Sarah Dearly tome 1 : Mordue de Michelle Rowen

Livres à venir :

  • Les Joyaux noirs t.01 : Fille de sang de Anne Bishop

The Dark Challenge


Le Dark Challenge est organisé sur le forum Dark Ambiance.

Le principe est de lire le maximum de livres des 50 auteurs sélectionnés et de cumuler le maximum de points avant le 1er août 2013.

A chaque fois qu’on lit un livre, on cumule des points : 5 points pour le 1er livre d’un auteur, 3 points pour le 2ème livre et 1 points pour les suivants.

Voici la liste des auteurs :

Agatha Christie
Alfred Hitchcock
Anne Rice
Bernard Werber
Bram Stoker
Charlaine Harris
Clive Barker
Dan Brown
Dan Simmons
David Wellington
Dean R. Koontz
Donato Carrisi
Elisabeth Georges
Franck Thilliez
Fred Vargas
Graham Masterton
Gudule
Harlan Coben
Henri Loevenbruck
James Herbert
James Patterson
Jean-Christophe Grangé
Jeff Abbott
Jeff Lindsay
Jérôme Camut & Nathalie Hug
JK Rowling
Kelley Armstrong
Ken Follet
Koji Suzuki
Linwood Barclay
Lynda La Plante
Mary Higgins Clark
Maxime Chattam
Michael Connelly
Michael Crichton
Mo Hayder
Nicci French
Patricia Cornwell
Patricia MacDonald
Patrick Senecal
Peter James
Peter Straub
Pierre Bottero
Preston & Child
R.J. Ellory
Robin Cook
Sebastian Fitzek
Sire Cédric
Stephen King
Thomas Harris

Geisha d’Arthur Golden


Un livre asiatique pour le challenge llivraddict

Editeur : Livre de poche

Date de publication : 2006

Pages : 602

À neuf ans, dans le Japon d’avant la Seconde Guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, à une maison de plaisir de Kyoto.
Dotée d’extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu’il faut mettre à profit la chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l’initiation difficile qui fera d’elle une vraie geisha. Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l’amour : Sayuri va peu à peu se hisser au rang des geishas les plus convoitées de la ville. Les riches, les puissants se disputeront ses faveurs.
Elle triomphera des pièges que lui tend la haine d’une rivale. Elle rencontrera finalement l’amour…Écrit sous la forme de mémoires, ce récit a la véracité d’un exceptionnel document et le souffle d’un grand roman. Il nous entraîne au cœur d’un univers exotique où se mêlent érotisme et perversité, cruauté et raffinement, séduction et mystère.

Mon avis :

J’avais  lu un livre intitulé Mémoires d’une geisha écrit par Yuki Inoue et lorsque ma cousine m’a parlé de ce livre en me disant qu’il était génial, j’ai voulu le lire, d’autant plus que le film sortait en salle peu de temps après.

Le livre traite de l’histoire de Sayuri, petite fille vendue par son père à une okiya (maison où vivent les geisha au Japon) où la fillette va être formée à être une geisha. Elle va rencontrer le « président », un homme d’affaires qui va se montrer gentil avec elle et dont elle va tomber amoureuse. Cet amour va la motiver à devenir la meilleure geisha de Kyoto.

Le livre se lit très facilement, il se présente sous la forme de mémoires comme si l’on lisait une autobiographie de Sayuri. La lecture est rapide et plaisante, on prend plaisir à soutenir Sayuri dans toutes les étapes de son initiation de geisha.

Logo Livraddict

Dancing Lolita de Gudule


Editeur : Bragelonne

Date de publication : 2011

Pages : 129

Type : ebook

Oyez, bonnes gens, le club des petites filles mortes ouvre ses portes. Au menu: sang frais, frissons, peurs bleues et nuits blanches à gogo. Avis aux amateurs ! Car ces gamines, elles en ont, de belles et terribles choses à vous raconter… Des contes modernes, effrayants et bouleversants, où elles se vengent des adultes avec une cruelle innocence. Avec un humour qui arrache le sourire et un style incisif unique en son genre, teinté de poésie et d’émotion. Bienvenue dans l’horreur des contes de fées qui ont mal tourné, au pays des enfances brisées dont les rescapées sont d’autant plus attachantes qu’elles peuvent devenir très, très méchantes…

Mon avis :

Nous sommes en 2036, les chercheurs ont mis au point il y a quelques années un traitement qui permet à qui le souhaite de rajeunir physiquement. Les personnes qui ont recours à ce traitement s’appellent les « juva », ce sont généralement des femmes assez âgées qui souhaitent retrouver une seconde jeunesse. Mais il y a des dérives et certains médicaments déclenchent une dépendance, ce qui entraine des disparitions d’êtres humains qui les consomment jusqu’à redevenir des fœtus. Le cadre est posé, présentons les personnages : Mina une petite fille et Abel un homme d’environ 60 ans. Mina est une petite fille âgée de 12 ans qui subit les assauts de sont beau-père incestueux toutes les nuits jusqu’à ce qu’elle décide de s’enfuir. Abel est un pro-séni, c’est à dire qu’il défend le vieillissement et dénigre les juvas, il cherche désespérément sa mère qui l’a quitté lorsqu’il était enfant. Après avoir découvert dans le journal la mort d’une femme dénommée Jodelle Foster et être parti sur ses traces, Abel va, par hasard croiser la route de Mina qui tente d’échapper à des adultes qui veulent profiter de son innocence…

Cette nouvelle est assez dérangeante car dès le premier chapitre on découvre ce que subit nuit après nuit Mina, puis le lecteur est entrainé à la découverte plus ou moins agréable des dérives du traitement permettant de rajeunir (des bébés avec des bras d’adultes…). Pourtant Gudule, malgré le thème du livre arrive à nous accrocher, à nous donner envie de découvrir la suite, de croire que tout va changer, que le bonheur se trouve au détour de chemin pour les deux protagonistes.

En conclusion, une bonne nouvelle qui se lit très rapidement.