Garrett, détective privé t.01 de Glen Cook – chronique


Editeur : J’ai lu

Année : 2009

Pages : 283

Format : broché

Langue : français

On le sait, pour la gueule de bois, il n’y a qu’un seul remède : rester couché et attendre que ça passe. Pourtant, quand une jolie – mais furieuse – cliente débarque dans son bureau pour lui annoncer la mort d’un de ses vieux frères d’armes, impossible pour Garrett de s’en tenir au plan initial. Sa mission : retrouver la maîtresse du défunt, à qui ce dernier à légué une somme colossale. Le hic, c’est qu’aux dernières nouvelles la belle se trouvait dans le Cantard, une région où elfes, gnomes, vampires et autres centaures se livrent une guerre sans merci. Et, pour ne rien arranger, cette charmante personne compte parmi les amours de jeunesse de Garrett. Il y a des jours comme ça…

Personnages principaux :

  • Garrett : détective privé humain
  • Morlet : elfe noir, végétarien
  • Dorango : voleur
  • Doris et Marsha : jumeaux grolls
  • Zek Zak : centaure

Contexte :

Garrett, détective privé,  est embauché par le père d’un de ses anciens frères d’armes décédé pour retrouver la petite amie disparue de ce dernier. Pour une coquette somme, Garrett se lance sur les traces de la jeune femme, s’étant auparavant constitué une petite équipe capable de le suivre dans le Cantard.

Mon avis :

J’ai acheté ce livre aux quais du polar, d’abord parce que j’ai trouvé la couverture assez jolie (comme quoi la couverture d’un livre fait beaucoup de choses) et ensuite parce que mon copain avait lu et beaucoup aimé une autre série de l’auteur La Compagnie noire. 

Je n’ai pas l’habitude de lire des livres de fantasy avec un univers aussi poussé. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé l’univers et le fait que chaque personnage ait bien son propre caractère et que ce dernier soit bien développé.

Par contre j’ai eu un peu de mal avec le déroulement de l’histoire, en effet on ne comprends pas où l’auteur veut nous emmener. Les éléments s’enchaînent et même si on comprends la cohérence à la fin du livre, je trouve que trop d’éléments mettent beaucoup de temps à se mettre en place.

Sinon, le livre se lit assez rapidement, il ne présente pas de difficulté particulière de lecture, même pour un non initié à la fantasy.

J’ai particulièrement apprécié le personnage de Morlet, pour son côté végétarien assez développé dans la première partie du livre et qui amène à de sérieuses disputes avec Garrett. Malgré tout, j’aurais aimé apprendre plus d’informations sur leur passé commun, même si celui ci est suggéré. Peut être qu’on en apprend plus au fil des tomes, la série en compte six.

Je ne peux pas dire que je ne recommande pas ce livre parce qu’il est agréable à lire mais ce n’est pas un coup de coeur non plus. Je reste un peu sur ma faim.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s