La trilogie des joyaux noirs t.01 : Fille du sang – chronique


J’ai acheté ce livre lors de la vente spéciale Bragelonne et je l’ai lu dans le cadre d’une lecture commune organisée par Petitetrolle.

Le livre est coupé en trois parties.

La population est divisée en plusieurs castes (je reprends la description donnée par l’auteure).

Pour les hommes :

  • les communes qui ne font par partie du lignage ;
  • les membres du lignage qui ne portent pas de joyaux ;
  • les seigneurs de guerre, hommes du lignage dont le statut équivaut à celui des sorcières ;
  • les princes, hommes du lignage dont le statut équivaut à celui des prêtresses ;
  • princes de guerre, hommes du lignage dangereux, statut légèrement inférieur à celui d’une reine.

Pour les femmes :

  • les communes qui ne font pas partie du lignage ;
  • les membres du lignage qui ne portent pas de joyaux ;
  • les sorcières, femmes du lignage portant des joyaux mais ne faisant pas partie des castes supérieures ;
  • les guérisseuses, sorcières qui guérissent les blessures physiques et les maladies ;
  • les prêtresses, sorcières chargées des Autels, des sanctuaires et des Autels Noirs ;
  • les veuves noires, sorcières qui guérissent l’esprit;
  • la Reine, la sorcière qui gouverne le lignage.

Nous voyageons entre plusieurs mondes : Terreille et Kaelir.

Téreille est le monde de la « surface », là où vivent les vivants tandis que Kaelir est le monde des personnes qui ne peuvent plus habiter le monde des vivants tout en ayant toujours une existence. Il n’y a pas vraiment de nom pour les décrire.

Nous rencontrons aussi plusieurs personnages :

Sathan SaDiablo : c’est le maître d’Enfers, il arriver à se rendre à Téreille mais seulement après le coucher du soleil.

Daimon Sadi : Il est l’esclave sexuel de la reine de Téreille Dorotéa, qui le contrôle grâce à un anneau d’obéissance qu’il porte autour de son sexe. Il est aussi le fils de Sathan. C’est un prince de guerre.

Jaenelle Angelline : C’est une jeune fille de 12 ans qui détient malgré elle un immense pouvoir. Elle fait tourner en bourrique tous ses précepteurs.

Lucivar : il est également un esclave sexuel, c’est également le frère de Sadi et le fils de Sathan. C’est un prince.

Dorothéa SaDiablo : Elle est la Reine.

J’ai acheté le livre pour sa couverture et son titre qui m’ont intrigué.

Durant la première partie, l’univers est présenté, il est assez complexe et on met un peu de temps à comprendre les relations entre les différents personnages et les différents mondes. Puis dans les parties suivantes, l’histoire se développe et le livre prend un allure plus rapide.

J’ai mis un peu de temps à entrer dans l’histoire mais une fois tout en place, j’avais vraiment envie de continuer, de soutenir cette jeune fille, de savoir ce qu’il allait se passer ensuite. Je pense d’ailleurs que je vais lire les deux autres tomes disponibles pour connaître l’évolution de la sorcière, la voir accomplir son destin et surtout savoir ce qu’il va advenir des autres personnages.

Voici les autres participants de la lecture commune et donc leurs avis :

Acsylé, Blanche, Elise, Koré, Ptitetrolle

Publicités

3 réflexions sur “La trilogie des joyaux noirs t.01 : Fille du sang – chronique

  1. J’ai eu également un peu de mal à rentrer dans l’histoire et un peu de mal à comprendre les différentes relations entre les personnages, mais au final, moi aussi, j’ai apprécié ce premier tome et il se pourrait fort que je me laisse tenter par la suite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s